Menu

Un outil d'exception

L’ADN de toute une région condensé dans un sécateur FELCO d’exception

Les Geneveys-sur-Coffrane, Suisse, le 15 novembre 2015 – L’entreprise neuchâteloise, leader mondial des sécateurs et cisailles à câbles professionnels, a fait appel à des artisans de précision de l’arc jurassien pour réaliser un outil commémoratif de luxe numéroté et tiré à 200 exemplaires

Sa silhouette rappelle l’un des fleurons de la marque: le FELCO 6, un sécateur ergonomique aux formes fluides et gracieuses. Mais à le regarder d’un peu plus près, on se rend rapidement compte qu’il n’est pas comme son grand frère. Ce sécateur-là a en effet été édité pour les 70 ans de la naissance de FELCO, leader mondial des sécateurs et cisailles à câbles professionnels.

Et l’entreprise des Geneveys-sur-Coffrane (NE) a donné dans le luxe. La brillance peu commune et festive des parties en aluminium donne le ton. La douceur est à chercher au niveau des poignées, recouvertes d’un cuir noir parcouru d’un fil rouge qui lui va comme un gant! Cet objet de collection, numéroté et tiré à 200 exemplaires, allie le savoir-faire et la technologie de pointe rencontrés dans l’arc jurassien. «Pour réaliser ce sécateur, nous avons décidé de travailler avec des artisans de la «Watch Valley», berceau de l’industrie horlogère helvétique, afin de mettre en avant son ADN, dans lequel sont inscrites des notions de précision et d’excellence», souligne Christophe Nicolet, directeur de FELCO.

Cinq savoir-faire pour un objet

De fait, cinq spécialistes se sont afférés autour du FELCO 6 version luxe. A commencer par FELCO, bien évidemment. «Comme les 5000 outils produits chaque jour dans nos locaux, le sécateur du 70e anniversaire a été réglé avec précision et assemblé à la main avec soin», poursuit Christophe Nicolet.

Sa société sœur, Prétat, a aussi été mise à contribution. On lui doit le matriçage de précision, à savoir le fait d’amener l’aluminium à une certaine température pour lui donner sa forme grâce à un poinçon et une matrice. Technologie toujours dans les ateliers Polissage Brun, où, exception faite du ressort, toutes les parties ont été polies à la main par des disques en coton. Un traitement de surface qui donne toute sa profondeur à l’objet et s’est poursuivi lors d’un passage entre les mains expertes de la société Positive Coating SA. Des couches de quelques fractions de microns y ont été apposées, assurant un effet anticorrosif, anti-usure, une brillance inaltérable de l’aluminium, ainsi qu’un esthétisme certain, avec le noir profond de la visserie traitée qui répond à l’éclat du métal.

De l’acier, on passe au cuir noir en s’attardant sur les poignées. L’outil est en effet «ganté» de Barénia pleine fleur, la Rolls-Royce du cuir de veau, et surpiqué de coutures faites au fil rouge grâce à la contribution de Créations Perrin Sellier. Le rouge de la passion… du travail bien fait.

FELCO est fière de lancer cet outil dans une édition limitée pour célébrer ses 70 ans et montrer l’artisanat et la technologie au sein de la Watch Valley.

Tous les profits de cet outil seront reversés à l’organisme ASM qui aide la population des montagnes Suisse.



L’ADN de toute une région condensé dans un sécateur FELCO d’exception

Les Geneveys-sur-Coffrane, Suisse, le 15 novembre 2015 – L’entreprise neuchâteloise, leader mondial des sécateurs et cisailles à câbles professionnels, a fait appel à des artisans de précision de l’arc jurassien pour réaliser un outil commémoratif de luxe numéroté et tiré à 200 exemplaires

Sa silhouette rappelle l’un des fleurons de la marque: le FELCO 6, un sécateur ergonomique aux formes fluides et gracieuses. Mais à le regarder d’un peu plus près, on se rend rapidement compte qu’il n’est pas comme son grand frère. Ce sécateur-là a en effet été édité pour les 70 ans de la naissance de FELCO, leader mondial des sécateurs et cisailles à câbles professionnels.

Et l’entreprise des Geneveys-sur-Coffrane (NE) a donné dans le luxe. La brillance peu commune et festive des parties en aluminium donne le ton. La douceur est à chercher au niveau des poignées, recouvertes d’un cuir noir parcouru d’un fil rouge qui lui va comme un gant! Cet objet de collection, numéroté et tiré à 200 exemplaires, allie le savoir-faire et la technologie de pointe rencontrés dans l’arc jurassien. «Pour réaliser ce sécateur, nous avons décidé de travailler avec des artisans de la «Watch Valley», berceau de l’industrie horlogère helvétique, afin de mettre en avant son ADN, dans lequel sont inscrites des notions de précision et d’excellence», souligne Christophe Nicolet, directeur de FELCO.

Cinq savoir-faire pour un objet

De fait, cinq spécialistes se sont afférés autour du FELCO 6 version luxe. A commencer par FELCO, bien évidemment. «Comme les 5000 outils produits chaque jour dans nos locaux, le sécateur du 70e anniversaire a été réglé avec précision et assemblé à la main avec soin», poursuit Christophe Nicolet.

Sa société sœur, Prétat, a aussi été mise à contribution. On lui doit le matriçage de précision, à savoir le fait d’amener l’aluminium à une certaine température pour lui donner sa forme grâce à un poinçon et une matrice. Technologie toujours dans les ateliers Polissage Brun, où, exception faite du ressort, toutes les parties ont été polies à la main par des disques en coton. Un traitement de surface qui donne toute sa profondeur à l’objet et s’est poursuivi lors d’un passage entre les mains expertes de la société Positive Coating SA. Des couches de quelques fractions de microns y ont été apposées, assurant un effet anticorrosif, anti-usure, une brillance inaltérable de l’aluminium, ainsi qu’un esthétisme certain, avec le noir profond de la visserie traitée qui répond à l’éclat du métal.

De l’acier, on passe au cuir noir en s’attardant sur les poignées. L’outil est en effet «ganté» de Barénia pleine fleur, la Rolls-Royce du cuir de veau, et surpiqué de coutures faites au fil rouge grâce à la contribution de Créations Perrin Sellier. Le rouge de la passion… du travail bien fait.

FELCO est fière de lancer cet outil dans une édition limitée pour célébrer ses 70 ans et montrer l’artisanat et la technologie au sein de la Watch Valley.

Tous les profits de cet outil seront reversés à l’organisme ASM qui aide la population des montagnes Suisse.